vendredi 28 septembre 2012

19ème jour du programme minceur LeBootCamp

Superbe journée, avec un temps magnifique qui m'a motivée pour faire une grande balade ! C'était très agréable à refaire, en plus j'étais en super forme après ! (photo prise lors de la sortie :-)).

20 min de marche

Petit déjeuner :
jus de citron
thé
1 galette de sarrasin
2 kiwis
4 pruneaux

sortie de 2h avec vélo + course à pied + renforcement musculaire

Déjeuner :
soupe de légumes
1 blanc de poulet
salade composée
1 compote

Goûter :
1 figue sèche
1 abricot sec
10 amandes

Dîner :
1 part de tarte avec compotée d'oignons et fromage de chèvre
salade de mâche et tomates
1 pamplemousse

Craquer sans culpabiliser

Comme vous le savez, on nous le répète suffisamment, pour mincir il faut manger équilibré, faire du sport et savoir se faire plaisir sans culpabilité aucune !

La culpabilité est l'ennemi de toute personne qui veut mincir. Culpabilité >> stress >> prise de poids.
Comment faire alors, nous ne sommes pas des machines et le but d'une vie n'est pas d'être sans arrêt dans le contrôle ! Cependant, si vous êtes comme moi et qu'après vous être fait plaisir vous déprimez tout le reste de la journée, c'est pas terrible.


Du coup je vais vous présenter quelques astuces de substitutions. Attention, la substitution qui consiste à remplacer un bon gâteau par une pomme, on connaît et ce n'est pas ça qui nous aidera :) Non, non, le tout est de choisir le bon gâteau.



Une envie de pizza :

Il faut savoir raison garder ! Préférez une petite pizza ou bien 1/4 d'une grande pizza. 
Vous pouvez également la faire, ainsi vous serez sûr de n'avoir que des aliments sains :
- une pâte à pizza à partir de farine complète pour limiter l'index glycémique
- du coulis de tomate pour le fond (pensez au tomates cerises qui ajouteront un goût agréable à votre garniture)
- pour les protéines : du jambon, des morceaux de blanc de poulet ou de dinde, des miettes de thon, de saumon, des crevettes, des cubes de tofu,...
- des légumes variés : cœurs d'artichaut, brocolis, haricots verts, tomates, choux fleurs, champignons, olives,...
- vous pouvez également rajouté des fruits, de l'ananas par exemple
- du fromage râpé, de la mozzarella ou du fromage de soja (la main se doit d'être légère évidemment)

Envie de fromage :

Craquez en toute fin de repas et privilégiez les fromages avec peu de matières grasses

Envie de glace :

Il existe des glaces au soja pauvres en graisses saturées et sans sucre ajouté. Sinon, deux boules de sorbet.
Si vous tenez absolument à votre glace classique, pas de problème, mais seulement 2 boules et prenez le parfum le plus basique (évitez les amandes, caramel, etc)

Envie d'un chocolat chaud :

Par un temps pareil, je ne sais pas vous, mais j'ai envie de boissons réconfortantes, c'est à dire chaudes et sucrées.
Voici une petite recette sympa :
du lait de soja, d'amande ou de noisettes (mon préféré) dans lequel vous faites fondre deux carreaux de chocolat de votre choix. Ne rajouté pas de sucre :-)

Envie de gâteaux apéritifs :

Vous pouvez faire vos chips : pelez les pommes de terre et coupez les en très fines tranches, mettez un peu d'huile d'olive (1 CS pour 1kg de pommes de terre), étalez-les sur la plaques du four, salez et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient bien croustillantes.
Vous pouvez aussi prendre des chips de pomme ou de poire...



18ème jour du programme minceur LeBootCamp

Bonjour,

j'espère que vous passez une bonne journée !

Alors hier, tout s'est bien passé, rien de spécial à noter.

Petit Déjeuner :
thé
jus de citron
galette de sarrasin + 1 cc de confiture de fraise
2 kiwis
3 pruneaux

Déjeuner :
Pavé de saumon au four + carotte+ tomate+assaisonnement
choux de Bruxelles
1 yaourt soja vanille

Goûter :
1 banane
10 amandes

1 h de renforcement musculaire (gym direct)

Dîner :
soupe de légumes
1 tranche de pain complet
1 blanc de poulet à la moutarde
2 carrés de choco





jeudi 27 septembre 2012

Le light et la prise de poids

Bonjour tout le monde, 

je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais jusqu'à il y a quelques temps, j'étais une véritable accro aux sodas light et surtout le Coca... A tel point que cela pouvait être ma seule boisson lors des repas ! 
Alors je sais que ce n'est pas terrible pour la santé à cause des édulcorants de synthèse et autres joyeusetés que l'on trouve dans les ingrédients de ces nectars, mais je pensais au moins épargner ma ligne ! (je sais, je sais, il vaut mieux être en bonne santé et un peu ronde que malade et mince, mais que voulez-vous, je suis faible).

Quand j'ai commencé le programme minceur LeBootCamp, j'ai cherché des infos un peu partout sur le net concernant ce programme, et je me suis aperçue que sa créatrice, Valérie Orsoni était défavorable au soda (ça peut se comprendre), même light (ce que je ne comprenais pas).

Pourquoi se méfier des boissons light ?

Une étude édifiante a été menée par Katherine Appelton, chercheuse à l'Université de Belfast. 
Pendant 10 ans, elle a comparé des personnes consommant des aliments allégés à des personnes mangeant des aliments classiques.

Voici une de ses expériences :

3 coureurs boivent chacun une bouteille rendue anonyme par un étui opaque :
- l'une contient de l'eau
- la deuxième du coca normal
- la troisième du coca light

Chacun des coureurs vide sa bouteille et court 20 à 30 min. Au retour, on leur présente à chacun un plateau repas identique avec la consigne d'arrêter lorsqu'ils n'ont plus faim.

Durant les 10 années que dura son expérience, Katherine Appelton nota à chaque fois les même résultat :
à chaque fois celui qui mangeait le plus, fut celui qui avait bu le soda light.
à chaque fois il ingérait 150 calories de plus que les autres

Les boissons light ont donc tendance à ouvrir l'appétit. D'autre part, si le soda est glacé, l'effet d'appétence est augmenté !
D'une manière générale, au lieu de nous rassasier, le light a tendance à augmenter notre faim. Pourquoi ? Parce que le corps a besoin d'un apport calorique minimum par jour. S'il ne la reçoit pas au moment du repas, il le réclamera plus tard.

Les chercheurs pensent que le fait de tromper le cerveau en lui faisant croire à un goût sucré sans apporter les calories correspondantes, donne encore plus envie de sucre et contribue au final à une surconsommation.

L'étude de Katherine Appelton met en évidence des comportements de ce type, très fréquents chez les personnes qui consomment les produits light :
une personne prend le matin un petit déjeuner léger, elle a de nouveau faim vers 10h et décide de boire un Coca Light et une barre de chocolat allégé à 11h. A midi, elle n'a pas très faim et mange une salade et un yaourt. En fin d'après-midi, elle a encore faim et prend un autre soda light pour se couper l'appétit et ne pas manger. Au dîner, elle mange des plats cuisinés allégés, mais à 23h, elle a encore faim et se met à grignoter.

Au final, cette personne qui souhaite perdre du poids utilise des aliments allégés pour contrôler sa faim, mais finit par manger davantage.

La chercheuse en conclut que les boissons et les aliments allégés brouillent les sensations alimentaires. Le light ne remplace pas une alimentation équilibrée et l'écoute de son corps.

Attention il n'est pas question ici de faire l'apologie d'aliments sucrés (soda) ou gras, car en excès ils sont également néfastes pour votre santé et votre ligne. Le tout est dans la modération et le plaisir !








mercredi 26 septembre 2012

17ème jour du programme minceur LeBootCamp



Bonne journée aujourd'hui, même si j'ai croqué un biscuit de mon fils pendant son goûter haha, je suis terrible !! Ma gourmandise est terrible ! 

En tous cas je vais faire mon égoïste et n'achèterai plus ces gâteaux, je les aime trop. Je lui en prendrai d'autres, qu'il aime tout autant, mais moi beaucoup moins.





Petit déjeuner :

1 jus de citron
thé
1 galette de sarrasin
1 cc de confiture de fraise
2 kiwis
3 pruneaux

1h33 de vélo avec mon fils à l'arrière (je pense que ça augmente le nombre de calories brûlées non ??). Balade très sympa en pleine forêt, par contre, c'est un véritable défi de ne pas écraser les limaces qui se prélassent au beau milieu du chemin ! Mais je m'égare...

Déjeuner :

purée de pois cassés
salade de carottes avec un peu de raisins secs
1 pamplemousse (ou pomelos ? Je n'ai jamais su faire la différence)

Goûter :

1 banane
10 amandes

1h de renforcement musculaire + 10 min de cardio

Dîner :

1 filet de saumon au four + carottes + tomates+ ail et aissaisonnement
brocolis
courgettes
champignons


Les recettes d'automne de LeBootCamp

Voici quelques recettes de saison goûteuses et sans conséquence pour la ligne !

Courge spaghetti aux cèpes

Ingrédients pour 4 personnes

  • 500 g de cèpes ou de champignons de Paris
  • 1 courge spaghetti
  • 2 gousses d'ail
  • 5 CS d'huile d'olive
  • sel
  • 5 tours de moulin à poivre
  • un peu de fromage râpé de soja ou emmental
Etapes
  1. Rincez bien l'extérieur de la courge
  2. Coupez-la en deux 
  3. Raclez avec une cuillère les graines et les filaments contenus à l'intérieur
  4. Mettez une demi courge dans une grande casserole, la partie évidée sur le fond de la casserole. Recouvrez d'eau et portez à ébullition. Placez un couvercle sur la casserole et laissez bouillir 20 min.
  5. Pendant ce temps, faites revenir les champignons émincés dans l'huile d'olive, avec l'ail et quelques pincées de sel, jusqu'à ce qu'ils soient bien cuits et croustillants.
  6. Au terme des 20 min, sortez la première moitié de courgette de l'eau, puis procédez de la même manière avec l'autre moitié
  7. Pendant que la 2ème moitié cuit, évidez la première à l'aide d'une fourchette afin de sortir la chair de la courge
  8. Mélangez délicatement cette chair avec les champignons
  9. Versez le mélange dans la coque vidée et parsemez de fromage râpé (un peu...). Faites gratiner au four 20 min.
  10. Vous pouvez racler la chair de l'autre moitié et la congeler pour un futur gratin et varier les ingrédients de la garniture.

Lait noisetine 

Je suis un peu fainéante, du coup j'achète directement le lait noisette, mais  vous pouvez le faire très facilement chez vous (en plus c'est bien plus économique)

Ingrédients pour 1 personne
  • 1 poignée de noisettes fraîches que vous laissez tremper toute la nuit
  • 1/2 CC d'extrait de vanille
  • 1 CS de sirop d'agave, de stévia ou de miel
Etapes
  1. Le soir avant de vous coucher, mettez les noisettes à tremper dans un bol d'eau fraîche. Les noisettes doivent être recouvertes d'eau car elles vont gonfler pendant la nuit
  2. Le matin, égouttez les noisettes
  3. Dans un blender, mettez les noisettes avec 3 fois leur volume d'eau fraîche
  4. Mixez
  5. Passez le mélange laiteux au chinois très fin
  6. Pour adoucir le goût, mettez un peu de vanille et de sirop d'agave.

 Compote poire-figue

Ingrédients pour 4 personnes
  • 4 poires
  • 6 grosses figues
  • 4 CS de sirop d'agave ou de miel
  • 1 pincée de cannelle
Etapes
  1. Pelez et épépinez les poires. Coupez-les en 6 tranches ainsi que les figues
  2. Mettez à cuire les fruits dans une sauteuse avec un peu d'eau. Ajoutez le miel.
  3. Servez tiède en saupoudrant d'une pincée de cannelle

 Ces recettes sont "validées" LeBootCamp (vous pouvez les retrouver ici), je vais donc m'empresser des les préparer ! Et vous ?

mardi 25 septembre 2012

16ème jour du programme minceur LeBootCamp

Alors aujourd'hui j'ai pu rectifier le tir...

20 min de vélo ce matin

Petit déjeuner :
4 cs de muesli sans sucre + 1 yaourt soja vanille
jus de citron
thé

Déjeuner :
soupe de légumes avec quelques petits pois
1 tranche de pain complet
1 pamplemousse

Goûter :
3 figues sèches
10 amandes
thé

1 h de renforcement musculaire et pour finir 2 min 30 de corde à sauté (j'augmenterai petit à petit)

Dîner :
1 salade (mâche+saumon+tomates+1 mini morceau de comté)
1 tranche de pain complet
1 yaourt + 1cc de crème de marron

Voilà pour ma journée, niveau sport je ne suis pas allé aussi loin que je voulais (à la base je voulais faire une longue sortie course à pied...) et en ce qui concerne l'alimentation ça va mieux, même si des envies de laisser-aller total m'envahissent de temps en temps.
Mais je garde le cap et je pense qu'avec la forme physique qui revient, le reste suivra aussi !

Des astuces pour garder la MOTIVATION

Bonjour tout le monde, 

je passerai sous silence la journée d'hier qui a été un florilège de bêtises nutritionnelles en tout genre ! Heureusement aucun impact sur la balance ;)

Mais là n'est pas le sujet de mon post ! Aujourd'hui, ce dont je veux vous parler, c'est de la baisse de motivation et comment la contrer...
C'est vrai, même si le régime n'est pas restrictif, que l'on aime faire du sport, il y a toujours un moment dans la vie ou la routine se brise (on est malade >> on ne fait plus de sport,  il fait gris >> le moral est au plus bas, on a une très très forte envie de sucré et au lieu de l'assouvir avec une toute petite quantité de chocolat, on avale la tablette, ...). Quand on en est à ce stade, il faut vite redresser la barre, sous peine de voir tous nos efforts perdus !


Voici donc quelques astuces pour renouer avec cette fameuse MOTIVATION :
  • j'aime beaucoup surfer sur le net et lire les témoignages de personnes qui ont atteint leurs objectifs, notamment les photos avant/après.
  • coller sur son frigo une photo d'une personne qui a "un corps de rêve" (ça peut être une photo de soi ou non) 
  • faire des exercices de visualisation : tous les matins, on se visualise plus mince, on visualise ce corps que l'on aura lorsque que l'on atteindra notre objectif
  • Je suis la plus belle ! Pour faire du bien à son corps, il faut faire la paix avec lui. On ne soigne pas quelque chose que l'on déteste ...
  • On s'achète une tenue une taille en dessous et on la met en évidence dans noter chambre ou notre salle de bain. Cette tenue, on l'essaye à chaque fois que l'on sent que l'on perd un peu de motivation
  • Dans l'idéal on ne garde aucune tentation dans les placards et le frigo (ça c'est quelque chose que je ne fais pas, je n'y arrive pas mes deux saboteurs de régime râlent s'ils n'ont pas leurs gâteaux préférés...)
  • Faire une liste d'objectifs et les rayer au fur et à mesure qu'ils sont atteints. Bien sûr ces objectifs doivent être réalisables, mesurables et pas trop nombreux. On y va pas à pas !
  • Planifier à l'avance les séances de sport pour les intégrer pleinement dans votre quotidien
Le plus important est de rester PO-SI-TIF

lundi 24 septembre 2012

L'index glycémique c'est bien, la charge glycémique c'est mieux !

Je ne sais pas si vous vous souvenez de mon précédent article sur l'index glycémique, mais je vous expliquais que la notion d'index glycémique était importante, mais elle devait être mise en perspective avec la notion de charge glycémique.

La notion d'index glycémique a été mise en avant dans les années 80, mais elle a montré ses limites car elle ne tient pas compte des autres composants de l'aliment : fibres, eau, ainsi que la quantité d'aliment absorbée.
Par exemple, si on prenait uniquement en compte la notion d'index glycémique on ne devrait pas manger de pastèque ! En effet, son index glycémique est de 75, ce qui est élevé... Mais sa charge glycémique (CG) est de seulement 3.

Pourquoi une telle différence ?

La charge glycémique est la mesure de la vitesse de digestion des glucides que l'on obtient en multipliant l'IG par le nombre de glucides d'une portion de nourriture, puis en divisant le résultat par 100. Elle tient ainsi compte des autres composants de l'aliment concerné.

Autrement dit, la vraie valeur d'un aliment ne réside pas seulement dans sa quantité de lipides, de protides et de glucides, mais également dans le type et la quantité d'enzymes qu'il contient. Ces enzymes vont agir sur la vitesse de digestion d'un aliment, donc, sur la vitesse de diffusion dans le sang des contenus. Cette vitesse de digestion est appelée la charge glycémique ou CG.

On dit d'une CG de 20 ou plus qu'elle est élevée, de 11 à 19 qu'elle est moyenne et de 10 ou moins qu'elle est faible. Or la CG de la pastèque est de 3 et ne provoquera pas de forte augmentation de la glycémie malgré son IG de 75.

Certains aliments sont responsables de pics glycémiques qui stimulent les mécanismes de stockage de l'organisme : lorsque la glycémie grimpe, on sécrète de l'insuline, on grossit en créant des conditions favorisant l'apparition du diabète de type II.

Un autre exemple : le melon a un IG élevé (72), mais une CG faible (8). En effet, il y a peu de glucides (11g seulement) contenus dans une portion d'1/2 melon à cause de l'énorme quantité d'eau et de fibres que renferme ce fruit.


En réalité, c'est de l'ensemble du repas dont il faut tenir compte. Si dans un repas vous avez un aliment avec un haut index glycémique (gâteau au chocolat), les protéines, l'eau et les fibres que vous mangerez en même temps diminueront la moyenne glycémique de l'ensemble du repas en ralentissant la digestion des sucres et des matières grasses. Ainsi, le taux de sucre dans le sang est stabilisé.

(source : LeBootcamp.com)




13ème et 14ème jour du programme minceur LeBootcamp

Bonjour, j'espère que vous avez passez un bon week-end !

Alors, bilan de ma deuxième semaine : -500 grs et en moyenne -1cm au niveau des mensurations !
Mon week-end n'a pas été génial en terme de sport... pas encore la pleine forme, j'ai un peu de mal avec mon souffle en ce moment (reste du virus qui m'a attaquée !

Samedi :

Petit déjeuner :
jus de citron
thé
1 galette de sarrasin
1 cc de confiture de fraises
1 pamplemousse

Déjeuner :
ratatouille + quinoa +  feta
1 carré de chocolat noir

Goûter :
1 banane

Dîner :
1 cuisse de poulet au paprika
petits pois
1 yaourt de soja vanille

1h d'exercices de renfo musculaire pour tout le corps

 Dimanche :

Petit déjeuner :
jus de citron
thé
1 galette de sarrasin
1 cc de confiture de fraises
1 smoothie lait noisettes + 1 banane

Déjeuner : (au restaurant)
1 salade composée (thon, 1 œuf dur, courgettes, aubergines et salade)
2 petits bouts de pain
1 café gourmand (1 café + 1 mini mousse au choco + 1 mini moelleux au choco)

Goûter :
3 abricots secs

Dîner :
1 flan de chèvre et tomates cerises
salade de mâche et tomates cerises
1 yaourt nature + 1cc de crème de marron

samedi 22 septembre 2012

12ème jour du programme minceur LeBootCamp

Bonjour,

alors pour cette journée rien de particulier à noter si ce n'est qu'une certaine personne que je ne nommerai pas ici à voulu s'aborder mon régime en ramenant un McDo à la maison !!!!
Mais bon, je suis très fière de moi car à part un tout petit morceau de sandwich, j'ai le plaisir de vous annoncer que je n'ai pas craqué !!

20 min de marche

Petit déjeuner :
1 citron pressé + eau
thé
1 galette de sarrasin
1 cc de confiture de fraise
1 compote

30 min de vélo

Déjeuner :
1 filet de saumon au four + carottes + tomates + brocolis
1 yaourt soja à la vanille

Goûter :
1 smoothie lait noisettes + banane
10 amandes

Dîner :
1 croc de hamburger
ratatouille + quinoa
1 yaourt soja vanille

et comme d'habitude, tout au long de la journée eau et thé.

vendredi 21 septembre 2012

10 000 pas par jour

On le sait, pour être en forme il faut bouger !

Bouger ne veut pas dire transpirer comme des fous des heures par semaine à la salle de sport, c'est simplement ne pas rester immobile toute la journée. Un élément fondateur du programme Lebootcamp, c'est de marcher dès que l'on peut pour atteindre le chiffre fatidique de 10 000 pas par jour.

Pourquoi 10 000 pas par jour ?

Ce chiffre des 10 000 pas n'est pas anodin, il est basé sur une étude réalisé par le docteur Yoshiro Hatano. Dans la communauté japonaise, on attache une grande importance à la promenade. Les podomètres y sont utilisés afin de savoir le nombre de pas effectués quotidiennement. Le Dr. Yoshiro Hatano a démontré que les gens qui bougent suffisamment chaque jour bénéficient d'une meilleure santé. La quantité représentée par une promenade correspond à 10 000 pas. Ce n'est pas un chiffre anodin. Cela provient surtout du fait qu'il faut brûler au moins 200 kcal de plus par jour, en faisant de l'exercice, pour que cela commence à être bénéfique pour la santé. 

10 000 pas : est-ce réalisable ?
  • Grâce aux activités quotidiennes, qui ne sont pas forcément des activités de 'marche' (s'occuper des enfants, se rendre au travail, ...), on fait déjà environ 6 000 pas par jour.
  • L'étude du Dr. Hatano démontre toutefois que les gens qui, en dehors des activités quotidiennes, ne font pas d'autre sport ni exercices, doivent perdre encore 200 kilocalories de plus pour leur santé en général. Transposé en nombre de pas, ils devront donc faire +/- 4 000 pas de plus.
  • Si on va plus loin dans le calcul, on peut dire que 4 000 pas correspondent à environ une demi-heure de marche à un rythme soutenu.
  • Cela correspond une nouvelle fois à la norme en matière de santé fixée à minimum 30 minutes d'exercice à une intensité moyenne

Comment atteindre les 10 000 pas par jour ?

La première fois que j'ai lu cette partie du programme, je dois avouer que j'ai eu peur, ça me paraissait impossible. Il faut dire que je n'avais jamais eu l'idée de me pencher sur le nombre de pas que je réalise chaque jour... Donc pour y voir un peu plus clair je suis partie m'acheter un podomètre, que l'on trouve partout à partir de 10 €, et je l'ai mis à ma ceinture (je vous rassure, c'est super discret). 
Voici une matinée typique pour moi : je dépose mon fils à la garderie, je vais à la gare pour prendre mon train, puis je marche de la gare jusqu'à mon travail (je ne descends pas à la station la plus proche). Et bien cela me fait 20 à 25 min de marche en tout et près de 5 500 pas ! Du coup les 10 000 pas ne représentent pas un Graal inaccessible, on peut tous les atteindre :) ! 

Voici quelques astuces pour atteindre ce sacro-saint nombre de pas :
  • pour les courts trajets, laissez votre voiture
  • si vous prenez les transports en commun descendez avant votre station habituelle (descendez de plus en plus loin si vous pouvez)
  • quand vous êtes chez vous évitez de tout avoir sous la main. Ça peut paraitre idiot, mais par exemple se déplacer pour changer la chaine de télévision, ça fait des pas en plus.
  • au travail faites un petit détour à chaque pose pipi, 
  • rendez visite aux différents services de votre entreprise : c'est bon pour le relationnel professionnel et pour votre ligne
  • choisir un restaurant un peu éloigné de votre lieu de travail vous permettra de rajouter quelques pas au compteur
  • ... là j'ai plus trop d'idées, mais je laisse votre imagination s'exprimer ;)
Où vous situez-vous ?

0 - 3 000 pas
par jour
3 000 - 6 000 pas
par jour
6 000 - 10 000 pas
par jour
Plus de 10 000 pas
par jour
Inactivité importante
Activité faible
(15 min par jour)
Activité modérée
Activité recommandée
(équivalent à 30 min par jour)

 
Rappelez-vous que chaque pas compte ! Et c'est peut-être encore plus facile que de faire 30 minutes d'exercice. En comptant les pas, cela peut encourager à bouger plus (pour info, si votre objectif est de perdre du poids, visez les 15 000 pas / jour). Vous pouvez voir ainsi concrètement si vous faites chaque jour assez d'exercice pour rester en forme.  





17 années de sa vie au régime

Oui, vous avez bien lu, selon une étude britannique dirigée par un chef spécialisé en cuisine diététique, Kevin Dorren, une femme passerai 17 ans de sa vie au régime !!!

Comment sont-ils parvenus à ce chiffre ? C'est très simple, on estime qu'une femme fait en moyenne 2 régimes par an à raison de 7 semaines à chaque fois. Si on estime l'âge du premier régime à 18 ans (pour moi ce fut beaucoup plus tôt...) et que la femme vit en moyenne 82 ans, on arrive à 17 années de restrictions, de frustrations, d’obsessions !! 
Ce qui m'a le plus étonné dans cette étude c'est aussi le poids que perd une femme tout au long de sa vie. Si on garde l'exemple de cette femme qui commence les régimes à 18 ans, perd en moyenne 5kg à chacun de ses régimes et bien au cours de sa vie elle aura perdu 9 fois son poids !

Les chercheurs se sont ensuite intéressés aux motivations cachées derrière cette obsession à mincir. Parmi les raisons récurrentes citées par les sondées : 
  • l’incapacité de rentrer dans ses vêtements (pour 52 % des répondantes), 
  • l’envie de mincir à l’approche des vacances 
  • ou pour aller à un mariage.
"Décider de perdre du poids peut être facile quand on a une occasion spéciale ou qu'on se sent mal dans sa peau. Par contre, suivre son régime et réussir à perdre du poids s'avère plus difficile et demande un réel engagement", constate Kevin Dorren, auteur de l'étude.

Quels sont les freins à cette perte de poids ?
  • le goût prononcé pour la nourriture (35%), et 
  • le manque de volonté (33%)
  • 22% estiment que consommer des aliments sains coûte trop cher… 
Voilà, je trouve ce constat plutôt édifiant, en ce qui me concerne, premier régime à 8 1/2 ans, avec souvent une variation de poids de +/- 10kg... hum hum, j'ai un peu honte tout d'un coup, quelle perte de temps ! Bon on va dire que les principes de mon programme actuel vont être intégrés à vie et que plus jamais je ne ferai de régime, c'est beau d'y croire :) !


Et vous, à quel âge avez-vous commencé ? Est-ce que ça prend une grosse partie de votre temps et de votre vie ?

11ème jour du programme minceur LeBootCamp

Hello,

hier ne fut pas une journée très productive niveau sport, un mal de crâne a clairement détruit toute motivation chez moi :(... Mais ce n'est pas grave, je ne vais pas me culpabiliser, je rectifierai tout cela aujourd'hui !!

30 min de marche (et c'est tout)

Petit déjeuner :
thé
(je n'ai plus de citron donc pas de jus de citron ce matin...)
1 smoothie dattes
1 tranche de pain complet avec 1 cs de confiture

Déjeuner :
1 tortilla+moutarde+blanc de dinde+1/2 avocat
1 salade de mâche

Goûter :
compote de pommes
10 amandes

Dîner :
ratatouille avec un peu de fêta
1 tranche de pain complet
1 yaourt soja à la vanille
1 carré de chocolat





jeudi 20 septembre 2012

Mme Dodue, la plus belle pour aller danser

Voici un article que je voulais partager avec vous et que j'ai trouvé sur ce site québécois : http://www.aspq.org

Régime et image corporelle (lettre ouverte)

« Mme Dodue » Régime et image corporelle: que transmettons-nous à nos enfants?

Montréal, le 12 septembre 2012 

Il y a 30 ans, la collection Monsieur Madame publiait son premier titre en français chez Hachette Jeunesse. Encore aujourd’hui, ces petits livres colorés garnissent les rayons des bibliothèques publiques et sont vendus partout au Québec. De nombreux enfants et parents terminent leur journée par la lecture des aventures de Monsieur Madame tandis que les plus grands s’initient à la lecture par l’entremise de ces petits livres.

Le livre Mme Dodue, la plus belle pour aller danser, qui a été réédité en 2011 et qui traite de la perte de poids et de l’image corporelle a particulièrement attiré notre attention. Au début de l’histoire, Mme Dodue effectue l’essayage d’une robe. Elle constate, avec tristesse, que la robe ne va pas, car « elle a beaucoup grossi ces derniers temps ». On lui suggère d’aller visiter un médecin afin qu’il lui prescrive un régime amaigrissant. S’ensuit une série de mésaventures pour Mme Dodue : elle doit faire deux heures d’exercice par jour pour perdre du poids, elle doit suivre l’exemple de Monsieur Maigre (parce qu’il est maigre!), elle court pendant que ses amis circulent à côté d’elle en voiture, etc. À la fin du livre, Mme Dodue entre dans sa robe (avec grande joie), mais une fois sur la piste de danse les boutons de sa robe explosent!

Le discours véhiculé dans ce petit livre pose problème sur plusieurs points. 
D’abord, il introduit l’idée, chez un public très jeune, que pour être belle, il faut être mince et que pour être mince, il faut suivre un régime. Or, nous savons qu’entre 85 et 95 % des personnes qui ont perdu du poids à l’aide d’un régime reprendront le poids perdu, et même plus, à l’intérieur des cinq années suivant la tentative de perte de poids. Des effets secondaires et carences nutritionnelles sont aussi observés chez ces mêmes personnes. Pourquoi Mme Dodue n’apprend-t-elle pas à reconnaître ses signaux de faim et de satiété (quand j’ai faim, je mange et quand je n’ai plus faim, je ne mange plus), à comprendre les raisons pour lesquelles elle mange sans faim et à adopter une alimentation saine et diversifiée (sans aliment interdit)? Bouger, se déplacer activement, pour le plaisir et non pour la perte de poids, est également la meilleure façon d’être en santé, et ce, pour les petits et les grands. 
De plus, ce récit renforce certains préjugés à l’égard des personnes en surpoids en décrivant Mme Dodue comme une outre-mangeuse, ce qui autorise ses amis à se moquer d’elle.

Aujourd’hui, plus que jamais, la beauté, la minceur et la jeunesse font vendre. Tous les jours, nos enfants et nous sommes confrontés à des images irréalistes et modifiées. Il faut se sortir de ce carcan, parler de beauté autrement, valoriser la diversité corporelle et contribuer au développement de l’estime de soi de nos enfants. C’est d’ailleurs ce que prône la Charte Québécoise pour une corporelle saine et diversifiée lancée en 2009 par le Gouvernement du Québec. Il faut aussi cesser de stigmatiser les individus en surpoids et porter notre regard sur notre environnement « obésogène », qui affecte négativement les habitudes de vie de toute la population. Bref, le contenu de cette édition de Mme Dodue devrait soit être complètement révisé ou relégué aux oubliettes.

Chantal Bayard, B. Sc. soc, M.A.
Émilie Dansereau-Trahan, M.A.
Chargées de dossier
Association pour la santé publique du Québec
Anne-Marie Morel, Dt.P., M.Sc.
Chargée de dossiers alimentation et marketing
Coalition québécoise sur la problématique du poids

Je ne connaissais pas du tout ce titre de la collection Monsieur et Madame, mais je trouve cela vraiment dur et même un peu cruel comme histoire ! Nous le savons que les enfants sont influencés dès leur plus jeune âge, que tout se joue avant l'âge de 6 ans... C'est  effrayant que les travers de notre société soient transmis aussi tôt à nos enfants, il faut vraiment que, nous parents et responsables, soyons présents à chaque instant dans la vie de nos enfants afin d'en faire des adultes indépendants, heureux, forts et plein de confiance.

Que pensez-vous de cette édition ?

Qu'est-ce que le programme minceur LeBootCamp









Je me suis aperçue que depuis une dizaine de jour, je vous décris quotidiennement ce que j'ingère en vous indiquant que je suis le programme minceur Lebootcamp, mais je ne vous ai pas présenté le programme...

Je fais les choses un peu à l'envers, mais j'espère que vous me pardonnerez ;).
 
Alors, Lebootcamp, qu'est-ce que c'est ? 

Tout d'abord, je tiens à vous préciser que le L et le E de LeBootCamp sont très importants parce que sinon il s'agit du Bootcamp, l'entrainement inspiré de la méthode de conditionnement physique de l'armée américaine. 
Ce n'est pas encore mon cas, même si je ne dis pas non à une séance d'essai !





En ce qui me concerne, je suis le programme créé par Valérie Orsoni qui se décompose en 4 phases :

  1. DETOX : on commence à modifier son mode de vie et on nettoie son corps. Le concept clé de cette phase est la détoxification.
  2. ATTAQUE : permet d'attaquer les kilos coriaces et de lutter contre la cellulite. Le concept clé est la charge glycémique (que je détaillerai dans un prochain billet)
  3. STABILISATION : l'objectif est de mettre en place, pour toujours des habitudes de vie saine et équilibrée. Le concept clé : l’équilibre acido-basique 
  4. DÉFENSE :  on apprend à ne plus tomber dans le piège des régimes miracles grâce à une meilleure connaissance des régimes existants (leurs dangers et leurs efficacités)

Ces quatre phases reposent sur 4 piliers :


Une nutrition qui a du goût : pas d'aliment totalement interdit, on découvre de nouvelles saveurs (les laits végétaux ont été pour moi une véritable "révélation"), on apprend ou réapprend le plaisir de cuisiner.


Le fitness facile : le sport est aussi important pour mincir que notre alimentation. Pour pallier au manque de temps, nous découvrons des astuces pour rester tonique tout au long de la journée, sans aller transpirer de façon intensive 1h à la salle de sport quotidiennement. Se tonifier à la maison, au bureau ou bien dans la rue, c'est dorénavant possible !
 

La motivation : parce que la motivation est essentielle on nous propose tout au long du programme des techniques de motivation ! Lorsque l'on reste motivé, c'est presque 50% de gagné.


La gestion du Stress : le stress fait grossir et comme on ne peut pas supprimer tout le stress de notre vie, l'idéal est d'apprendre à le gérer. L'objectif est de ne pas subir notre quotidien, mais d'être le moteur de notre vie !



 
Voilà en gros en quoi consiste le programme après au niveau de la forme, il s'agit d'un abonnement via le site internet Lebootcamp.com grâce auquel vous recevez chaque jour un email de motivation, toute les semaines vous recevez votre menu avec la liste de courses et surtout vous pouvez poser autant de questions que vous voulez avec une réponse dans la journée.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas ;)




 



10ème jour du programme minceur LeBootCamp

Bonjour, j'espère que vous allez bien !
Alors, voici le récapitulatif de ma journée d'hier. Niveau poids je ne vois pas d'évolution, mais dans cette méthode il est question de perdre lentement mais sûrement et pour toujours, alors nous verrons ça à la fin de la semaine !

20 min de vélo

Petit déjeuner :
1 citron pressé + eau
1 galette de sarrasin
1 cc de confiture de fraise

Déjeuner :
2 tranches de saumon fumé
salade composée (mâche, choux rouge, cœur d'artichaut, pomme)
1 tranche de pain complet
1 pamplemousse

Goûter :
1 banane

En fin d'après-midi un virus me tombe dessus, mais comme je n'avais pas beaucoup bougé de la journée, je n'ai pas pu me résoudre à zapper ma séance de sport donc j'ai fait 45 min de pilates (séance intermédiaire, un peu lente).
D'ailleurs, en parlant de pilates si des personnes qui lisent mon blog pratique cette activité, pouvez-vous me dire si vous avez des résultats, si on progresse rapidement et si lorsque l'on atteint un bon niveau les séances sont plus intenses ?

Dîner :
1 steak de soja
1 pomme de terre à l'eau
salade de mâche, betterave et avocat
1 carré de chocolat

 

mercredi 19 septembre 2012

Faut-il faire son sport à jeun ?

Souvent on entend que pour accélérer la perte de masse grasse il est intéressant de pratiquer une activité d'endurance modéré à jeun. D'ailleurs qui n'a jamais été tenté par cette pratique !

Qu'en est-il réellement ? 
Cela peut-il être dangereux ? 
Quelles sont les précautions à prendre ?
Voilà les questions auxquelles je vais tenter de répondre dans ce post !

Pourquoi faire du sport à jeun ?

Plusieurs études (Lariboisière en 2002, Kansas State University en 1995, ...) ont prouvé que nous perdons effectivement du poids quand nous nous bougeons l'estomac vide, tout simplement parce que nous utilisons nos graisses stockées (le stock de sucre dans notre corps étant au plus bas après une nuit de sommeil) pour dégager l'énergie nécessaire à la contraction de nos muscles.

Les risques de l'activité sportive à jeun :

Il est important lors de des séances à jeun de rester raisonnable concernant la durée et l'intensité de l'effort. En effet, puisque dans ces conditions nos réserves de sucre sont limitées, si la séance est trop intense nous risquons d'intoxiquer notre corps !
Le mécanisme est le suivant : à défaut de glucose, les cellules nerveuses se contentent d'une énergie de remplacement, les corps cétoniques, produits par la dégradation des acides gras. Or, lorsqu'ils sont présents en trop grande quantité, ces corps cétoniques s'accumulent dans le sang et se transforment en déchets toxiques pour l'organisme, engendrant une récupération physique plus difficile.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Si vous souhaitez pratiquer du sport à jeun :
  • privilégiez les sports d'endurance (marche, course à pied, vélo, ...)
  • l'effort doit être modéré (il faut pouvoir tenir une conversation)
  • ne dépassez pas 50 min d'effort
  • ne pas faire de séance à jeun chaque jour
  • hydratez-vous bien avant la séance
Vous l'aurez compris, l'important est de bien se connaître et d'écouter son corps !
Et vous, pratiquez-vous le sport à jeun ?














Pourquoi connaître l'index glycémique des aliments peut aider à garder la ligne ?

L'index glycémique on en entend souvent parler quand on farfouille sur le net à la recherche d'une méthode miracle pour perdre du poids. Alors ici, il n'est point question de solution miracle (qui n'existe pas), mais simplement faire un point sur l'index glycémique et en quoi peut-il impacter notre ligne.

L'index glycémique d'un aliment donne une information sur la capacité de cet aliment à élever la glycémie (notre taux de sucre dans le sang) après le repas. En effet, certains aliments libèrent leur énergie plus ou moins vite dans l'organisme.

Si l'index glycémique d'un aliment est élevé (comme par exemple la pomme de terre ou le pain blanc), cela signifie que les glucides (sucres) de cet aliment vont passer très rapidement dans notre sang, entraînant un pic glycémique.

Si au contraire l'index glycémique d'un aliment est bas (par exemple les lentilles, les céréales complètes), cela signifie que les glucides de cet aliment passent lentement dans notre sang, le pic glycémique est donc faible.

L'index glycémique est donc un élément à prendre en compte dans son alimentation quotidienne, notamment pour les personnes diabétiques qui doivent contrôler leur glycémie. Mais il peut être également utile à tous pour les raisons suivantes :
  • La satiété : la prise d'aliment à index glycémique élevé entraîne une élévation brutale de la glycémie. Ce phénomène est à l'origine d'une décharge brutale d'insuline, entraînant une sensation de faim. Il est donc préférable de consommer des aliments à faible index glycémique (IG), qui limitent les sécrétions d'insuline et donc les sensations de faim. D'ailleurs, certaines études ont montré que des repas à faible IG semblaient avoir un effet bénéfique pour les problèmes de surpoids.
  • Les performances : les aliments à faibles IG semblent primordiaux pour avoir de bonnes performances physiques, mais aussi intellectuelles
  • Les maladies cardiovasculaires : la consommation d'aliments à faible IG semble augmenter la concentration en bon cholestérol dans le sang. Cela peut diminuer les risques de problèmes cardiovasculaires.
Quelques conseils :
- Privilégiez la cuisson de vos pâtes al dente, l'index glycémique sera plus faible, contrairement à des pâtes bien cuites.
- Choisissez les céréales complètes, leur teneur en fibres favorise un IG faible, contrairement à des céréales raffinées.
- Consommez des légumes secs, leur IG est faible

Attention cependant dans un prochain article je nuancerai cela et vous expliquerai pourquoi tenir compte de l'IG c'est bien, mais tenir compte de la CHARGE GLYCÉMIQUE, c'est MIEUX !

mardi 18 septembre 2012

9ème jour du programme minceur LeBootCamp

Cette journée c'est bien passée sauf que j'ai eu super faim dans la matinée, du coup j'ai pris mon déjeuner à 11h45...

Par contre, niveau moral tout va bien je me sens en pleine forme, il y a simplement l'aspect marche quotidienne et le "bouger plus à tout moment de la journée" que j'ai du mal à appliquer !

10 min de marche ce matin

Petit déjeuner :
1 jus de citron + eau
thé
1 galette de sarrasin
1 milkshake violet (à la myrtille)

Déjeuner :
1 tranche de pain complet
1 salade de mâche
2 tranche de jambon de dinde
1 banane

Goûter :
4 figues sèches
10 amandes

45 min de renforcement musculaire + cardio (programme de Jillian Michaels) 

Dîner : 
salade de pâtes complètes et fêta
salade de betteraves
1 pamplemousse