mercredi 31 octobre 2012

Astuces pour mincir (11 à 20 )

Astuce n°11 : faire des légumes votre plat principal

La viande n'est pas indispensable à notre équilibre alimentaire, d'autres sources de protéines comme les légumineuses par exemple sont disponibles. D'autre part, nous savons aujourd'hui qu'une trop grande consommation de viande peut entrainer des problèmes cardio-vasculaires. Dans la mesure du possible essayer de remplacer la viande et pourquoi pas le poisson par un plat de légumineuse au moins trois fois par semaine. Votre corps vous dira merci ! Vous êtes à la recherche d'une recette végé ? C'est ici !
Astuce n°12 : (re)découvrir de nouveaux goûts

Vous le savez, il est essentiel de manger varié et savoureux. Pour éviter de se lasser, il est important d'explorer de nouveaux horizons culinaires. Pourquoi ne pas cuisiner des aliments que vous n'avez pas l'habitude de consommer ? C'est l'époque des légumes "d'autrefois" alors testez les courges et autres légumes originaux ! vous trouverez une recette ici

Astuce n°13 : manger varié

Notre corps a besoin de diversité, parce que ses besoins sont diverses ! On tourne vite en rond et en général, on tourne souvent avec les mêmes menus... Il est important de cessez cela et d'innover. Ce sera plus sympa à préparer et à déguster ;-) ! Si vous êtes en manque d'idées,  relevez de nouveaux défis et explorer d'autres cuisines (plats orientaux, asiatiques, africains, ...)

Astuce n°14 : ne supprimez aucun groupe d'aliments


Il est inutile de supprimer totalement le sucre, le gras, les féculents, ... pour perdre du poids. Pourquoi ? Tout simplement, parce que cela va engendrer des carences, mais aussi des frustrations et donc des "craquages".  La privation est contre-productive et ce n'est pas un mode de vie que vous pourrez poursuivre toute votre vie...

Astuce n°15 : vous êtes ce que vous mangez

Manger avec plaisir, c'est bien, mais savoir ce que l'on mange c'est mieux ! Restez informer, pas seulement des valeurs nutritives des aliments que vous ingurgitez, mais également des méthodes de productions et de fabrications. Il faut rester maître de ce que l'on mange, dans la mesure du possible.

Astuce n°16 : le calcium n'est pas que dans les produits laitiers

Outre le fameux "manger 5 fruits et légumes par jour", nous avons également le "manger 3 produits laitiers par jour". Pour ma part, je dis ok, pourquoi pas, sauf que les produits laitiers peuvent être un peu indigestes et sont souvent gras.  Il existe d'autres sources de calcium, les légumes verts, fruits frais ou secs et les oléagineux.




Astuce n°17 : buvez de l'eau...

L'eau est essentiel et un prérequis à la vie. Gardez toujours une bouteille d'eau à portée de main et réservez pour les grandes occasions les sodas autres boissons sucrées. Lorsque la faim pointe le bout de son nez, il peut parfois s'agir de la soif. Avant de manger pensez à boire un grand verre d'eau et attendez un instant si vous avez toujours faim allez-y, sinon vous avez échappé à un apport calorique superflus.

Astuce n°18 : ... et du thé vert

Le thé vert est reconnu pour ses vertus anti-oxydantes (il lutte efficacement contre les radicaux libres responsables du vieillissement et de maladies cardio-vasculaires) et amaigrissantes. Faites-en votre breuvage quotidien !

Astuce n°19 : bouger varié

Le sport doit être pratiqué avec plaisir, sinon vous ne tiendrez pas sur le long terme et cela n'aura pas servi à grand chose. N'hésitez pas à tester de nouvelles activités, si vous courez, changez de parcours, de rythme de musique... Bref cassez la routine !

Astuce n°20 : les régimes miraculeux n'existent pas

A moins d'avoir une baguette magique aucun régime (préservant votre santé) ne pourra vous délester de 10 kg en 10 jours ! Alors fuyez tous les sites qui vous font des promesses du genre "perdez 6 kg en 1 semaine", elles seront rarement tenues ... Vous risquez au pire de mettre votre santé en danger au mieux de vous délester de quelques euros. D'autant plus qu'un fort sentiment de culpabilité peut alors survenir suite à cette échec. Ne succombez pas aux sirènes des régimes faciles, soyez forts et pensez plutôt style de vie sain.







mardi 30 octobre 2012

5 étapes pour atteindre votre objectif

Souvent lorsque nous commençons un programme (programme minceur, entrainement sportif, ...) les premiers jours sont idylliques, la motivation est là, notre objectif est toujours bien présent dans notre tête, bref tout est facile !
Cette phase, c'est la lune de miel, plein d'énergie, nous nous dévouons corps et âme à notre objectif, quitte à mettre certaines choses de côtés. Malheureusement, cet enthousiasme est rarement présent pendant plus de quelques semaines et c'est à ce moment que les choses se gâtent, la motivation s'estompe. Nous sommes alors faibles et à la merci de  nos vieux démons !
Cette petite baisse de régime est d'autant plus pernicieuse, qu'elle entraine un sentiment d'échec, alimente une mauvaise image de soi et la démotivation apparait !

Pour éviter ce désagrément, il y a quelques stratégies à mettre en place dès le début de votre challenge :

1. Tenir bon sans un seul dérapage pendant 30 jours

Pourquoi 30 jours me direz-vous ? Et bien tout simplement, parce qu'il a été démontré qu'il fallait 21 jours à votre cerveau pour créer une habitude (pour faire un compte et être certain du résultat, on pousse habituellement jusqu'à 30 jours). 
Ainsi, si vous avez décidé de suivre un programme bien-être ou sportif, on peut légitimement espérer qu'à l'issu des 30 jours une bonne partie des nouvelles pratiques mises en place pour mincir ou pratiquer un sport se seront transformées en habitudes !

2. Pour créer des habitudes, créez des rituels

Comme le dit Boris Cyrulnik, "notre cerveau a besoin de la richesse du banal". 
Pour l'atteinte de votre objectif, il est essentiel de planifier et de mettre en place des rituels. Il sera contre-productif de se dire dès demain, je fais du sport au moins 3 fois par semaine. En effet, votre cerveau aura largement les moyens de mettre en place des stratégies pour échapper à votre entrainement et au final, vous n'aboutirez à rien. Au lieu de cela, fixez-vous des jours et des heures fixes. Il vaut mieux se dire que les mardi, jeudi et samedi par exemple je prends 1 heure pour moi, pour faire du sport. Avertissez au préalable votre entourage et restez ferme ! Ce moment est pour vous et vous n'y dérogerez pas. Tant pis si vous passez pour une personne inflexible.

3. Gardez votre objectif en tête, faites-en une priorité

Inutile d'entreprendre un nouveau programme si votre esprit est encombré de préoccupations parasites, ou de pensées négatives ! Pour mettre toutes les chances de votre côté d'atteindre votre objectif, il faut que votre moral soit bon et que vous jetiez toutes vos forces dans la bataille. Menez de front plusieurs objectifs ne fera que diminuer d'autant votre concentration.

4. Ayez des objectifs réalistes

Quelque soit le type de programme que vous suivez, l'objectif que vous souhaitez atteindre, doit l'être en un temps raisonnable. Si tel n'est pas le cas, alors fixez vous des objectifs intermédiaires. Il est vrai qu'au début, durant la phase lune de miel décrite ci-dessus, on a la sensation de pouvoir soulever des montagnes. A ce moment là il faut savoir se réfréner, tout simplement parce que commencez trop vite, être trop dur avec soi-même peut entrainer blessures, sévères frustrations et donc baisse de motivation, voire même abandon. 
En revanche, un fois l'objectif intermédiaire atteint, fixez-en un nouveau. Sachez être ambitieux et raisonnables !

5. Récompensez-vous

Vous avez réussi une première étape ? Un objectif est atteint ? Soyez sympa avec vous-même, offrez-vous une petite récompense !
Attention si votre objectif est de perdre du poids, n'allez pas fêter les premiers kilos envolés au restaurant, pensez à une nouvelle tenue par exemple. 

Les 30 jours sont passés ? 
Bravo, vous voilà sur de bons rails pour l'atteinte définitive de votre objectif !! 


Après les fameux 30 jours, le temps passe et vous faites face à un nouveau relâchement. Pas de panique, rien n'est perdu, rien n'est définitif !
Voici deux conseils pour repartir du bon pied :-)

1. Il faut se re-concentrer

Contrairement à ce que l'on pourrait penser lorsque pendant longtemps, un programme a été mis de côté, il est difficile et contre-productif de reprendre là ou l'on s'était arrêté. 
Après un long abandon, il faut conditionner de nouveau notre cerveau à reprendre les bonnes habitudes, et par conséquent repartir à la première étape de ce billet. Vos objectifs doivent être proches de votre début de programme. Reprenez un engagement envers vous-même et partager le avec votre entourage. En effet, si celui est au courant il pourra vous servir de garde-fou. N'hésitez pas à l'associer à toutes les étapes de votre programme. En revanche, faites bien le tri, car il y a parfois dans notre entourage des personnes bien attentionnées qui ont un esprit négatif et qui nous sabotent le moral, plutôt que de le booster ! Ceux-là, mettez-les de côté !

2. Apprenez de vos erreurs

Que ce petit contre-temps serve au moins à quelque chose ! Puisque vous avez déjà suivi le programme, vous en avez l'expérience. Vous ne tomberez plus dans les pièges, ni ne commettrez les erreurs du passé. Tout échec doit servir, c'est son seul intérêt ;-). Cette fois-ci sera la bonne, vous n'abandonnerez pas !













lundi 29 octobre 2012

Astuces pour mincir (1 à 10)

Voici une liste de 10 astuces minceur pour vous donner un petit coup de pouce dans votre quête du poids idéal ! (D'autres suivront ;))

Astuce n°1 : pas de privations

Tous les aliments peuvent vous apporter des nutriments essentiels à votre corps. Un régime ne doit jamais être basé sur la privation qui est source de frustration. Si pour vous mincir rime avec souffrir, sachez que vous courez tout droit à l'échec, puisque fatalement, à un moment ou à un autre vous craquerez ! Et cela serait dommage, car vos efforts seraient ruinés en un rien de temps. Il ne faut rien bannir, aucun aliment ne doit être tabou et si vous devez "craquer", surtout ne culpabilisez pas ! Redressez la barre avec un peu plus d'activité physique. Il faut de tout pour faire un monde, c'est pareil dans votre assiette.

Astuce n°2 : du sport régulièrement

Eh oui, pas de secrets dans la perte de poids, le sport doit un moment ou à un autre faire parti de votre équation. Pourquoi ? Parce qu'il pourra vous permettre de dépasser un palier, il vos permettra une perte de poids plus harmonieuse et vous donnera une silhouette plus tonique !
Il ne faut pas considérer le sport comme quelque chose de difficile, cela ne demande pas forcément beaucoup d'effort. Le sport doit être votre moment de détente, un rendez-vous avec vous-même pendant lequel vous vous faite du bien. Comme je vous l'avais indiqué dans un précédent post, de la marche quotidienne (1 heure dans la journée) peut suffire pour commencer. Il y a aussi la natation, une ballade à vélo, n'hésitez pas à entrainer votre famille ou vos amis !

Astuce n°3 : la gymnastique intégrative

La gymnastique intégrative est un bon moyen d'augmenter sa dépense physique, sans chambouler votre emploi du temps. Je vous avais présenté quelques exercices ici, mais un piqure de rappel peut-être nécessaire, jusqu'à ce que ces exercices deviennent de vrais réflexes. Allez, contractez vos abdos pendant que vous lisez ce billet ! Oubliez les escalators, marchez, contractez vos fessiers pendant que vous vous brossez les dents...
Ces exercices n'ont l'air de rien, mais ils sont très efficaces pour raffermir votre corps, vous ne perdez rien à essayer ;-)

Astuce n°4 : le soutien d'un professionnel

Il est parfois difficile de trouver tout seul sa motivation, et/ou de la conserver. Les diététiciennes, médecins ou coachs professionnels sont là pour vous soutenir et vous accompagner durant cette période de votre vie. Ce soutien peut faire la différence et vous conduire vers le corps dont vous rêvez ! Il ne faut pas se leurrer, des obstacles, vous en rencontrerez tout au long de votre parcours, et c'est entourez que vous apprendrez à les contourner.

Astuce n°5 : l'aide de l'entourage, d'un forum ou d'un groupe de soutien

Pour développer et garder un esprit combattif, il faut se sentir entouré, soutenu ! Parlez de votre projet autour de vous, partagez votre expérience. L'idéal est de pouvoir échanger avec des personnes qui, comme vous veulent perdre du poids (n'hésitez pas à vous rendre sur des forums,  ou dans des groupes de soutien).

Astuce n°6 : des recettes qui ont du goût

Contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas parce qu'un plat est savoureux qu'il est l'ennemi de votre ligne et inversement, un plat fade n'est pas synonyme de perte de poids. N'oubliez pas, un régime restrictif, triste et monotone vous conduirez à l'échec.
Il est donc essentiel de trouver des mets qui régalent vos papilles. Attention à ne pas tomber dans la monotonie, au contraire, variez les ingrédients ! Utilisez dans vos recettes des fruits et légumes que vous n'avez pas l'habitude de manger, usez et abusez des épices et autres condiments. Vous verrez, maigrir peut rimer avec plaisir.

Astuce n°7 : prendre le temps d'apprécier la nourriture

On l'a entendu plusieurs fois, il faut prendre le temps de manger. Le repas doit être pris dans un environnement calme, asseyez-vous à une table, savourez et mâchez chaque bouchée avant d'avaler. L'alimentation passe aussi par les yeux, pensez à faire une jolie présentation dans vos assiettes.

Astuce n°8 : cuisiner des petits plats

Évitez le plus possible les plats tout prêts. Ils sont souvent trop gras, trop sucrés et trop salés. Retrouvez le goût de cuisiner des plats savoureux et relevés , aux ingrédients variés.

Astuce n°9 : faire le marché

Le marché à ses sons, ses odeurs, ses couleurs. Déambulez au milieu des étales et  trouvez mille et une inspirations pour vos repas ! De plus, cela vous permettra d'ajouter quelques pas à votre compteur, alors à vos paniers :-)

Astuce n°10 : (Re)découvrir les racines

Depuis longtemps déjà ont disparu de nos assiettes ces racines qui, au début 19ème siècle, étaient monnaie courante sur nos marchés. Ces aliments ont souvent mauvaise réputation. En réalité, ils sont généralement savoureux, leur apport énergétique très faible et leur teneur en fibre en font des alliés incontestables de notre ligne.
 

La cigarette électronique, vous connaissez ?


Il y a quelques temps, nous étions invités à dîner chez un couple d'amis. L'homme de ce couple est depuis longtemps un gros fumeur (un paquet quotidien minimum).
La soirée débute tranquillement avec un apéritif excellent, seul bémol la fenêtre grande ouverte pour les fumeuses invétérées... Chose étonnante, l'ami qui nous invitait ne se joignait pas à elles et pour cause, je le vois arriver avec une sorte de petit tube métallique qu'il porte à sa bouche, puis il recrache une espèce de fumée toute blanche et sans odeur.
Curieuse comme je suis quand je ne connais pas, je bombarde de questions :-)
Alors en fait il nous a expliqué que cela faisait 6 mois qu'il avait arrêté de fumer grâce à des cigarette électronique, et il n'y trouve que des avantages.
Cigarette électronique Elips
  • Déjà cela lui permet de se sevrer de la nicotine tout en préservant le geste et les rituels si difficile à perdre pour un fumeur, chi va piano, va sano ;)
  • Autre très gros avantage, le e-liquide qu'il utilise avec sa cigarette électronique est sans Propylène Glycol et évidemment sans aucun autre produit hyper nocif que l'on peut retrouver dans les cigarettes classiques (goudron, arsenic, acétone, ...)
  • Avec un grand sourire il nous a avoué que son grand plaisir était de pouvoir de nouveau fumer dans les espaces publiques (au bistrot à Paris avec un verre, au restaurant à la fin du repas, ...). Apparemment cet argument lui a permis de convertir bon nombre de ses collègues à la cigarette électronique !
  • De plus, depuis qu'il "fume" sa e-cigarette, il réalise de sacrées économies puisqu'il a déboursé une soixantaine d'euros pour acheter cigarette électronique et son budget mensuel est de 20 € en moyenne. Lorsqu'il fumait des cigarettes "traditionnelles", il dépensait entre 2 000 et 2 500 € par an !
Cigarette électronique Elips
Je suis sûre qu'une question vous brûle les lèvres, tout comme elle a brûlé les miennes... Et le goût ?? Bah oui, on entend tellement de choses au sujet des e-liquides, ils ont mauvais goûts, parfois on les avale... Mais point de tout cela pour les e-liquides d'Ecig-Shop ParisEcig-Shop Paris
Et vous, avez-vous déjà essayé ? Qu'en avez-vous pensé ?
Ecig-Shop Paris
Article sponsorisé

jeudi 25 octobre 2012

Le vélo elliptique mobile

Il y a quelques jours, j'ai découvert à la télévision un tout nouvel appareil de fitness, le vélo elliptique mobile. En gros, c'est un hybride entre vélo et elliptique.



Les avantages du vélo elliptique "traditionnel"

On connaît depuis quelques années déjà cet appareil de fitness qui permet de travailler l'ensemble du corps
  • Le mouvement fluide de l'elliptique limite les impacts et ne traumatise pas les articulations.
  • Les deux barres verticales permettent de travailler le haut du corps (bras, épaules et dos)
  • Durant l'exercice, pour garder l'équilibre vos abdos sont gainés
  • Bien entendu, les fessiers, cuisses et mollets ne sont pas en reste
  • N'oublions pas le cardio et le souffle.
Très rapidement, le vélo elliptique est devenu la star des salles de remise en forme et des appareils de système utilisés à domicile. J'étais moi-même tombée sous le charme et m'en étais procuré un. Je trouve que c'est super comme entraînement, quand il faut super froid ou qu'il est trop tard pour s'entrainer, mais si vous aimé le grand air...On peut facilement se sentir frustré !


Le vélo elliptique d'extérieur

Plutôt destiné à la route ou des chemins en terre peu rocailleux, cet elliptique a été créé par deux marathoniens et ingénieurs californiens. L'un des deux avaient des douleurs fréquentes à la hanche et au genou.Ils ont donc cherché un moyen de garder la forme et de retrouver quelques sensations du running, le vélo elliptique d'extérieur était né !
D'après les créateurs de cet engin, le travail cardio-respiratoire serait extraordinairement efficace, puisqu'ils avancent qu'une session d'elliptique d'extérieur à 31 km/h (ce qui est intense, mais faisable) est aussi bénéfique pour le cœur qu’un jogging à une cadence très soutenue de 4 minutes 23 secondes par kilomètre (soit environ 14 km/h).
Bien sûr, dans un souci de praticité, les barres du vélo elliptique traditionnel ont été remplacées par un guidon.
Il existe trois modèles : trois vitesses, huit vitesses et onze vitesses.
Comme tout nouvel appareil de fitness qui arrive sur le marché, son prix est encore élevé puisqu'il faut tout de même compter entre 1 700 € et 3 000 € en fonction du modèle !


J'ai bien envie de le tester, alors à surveiller si jamais ils organisent un évènement autour de ça sinon il faudra attendre que le prix soit plus abordable ...
 

mercredi 24 octobre 2012

Bien débuter avec la corde à sauter

Je vous ai raconté il y a quelques jours que j'avais dû me racheter un pèse-personne, et bien avec celui-ci une corde à sauter était offerte.

La corde à sauter est un exercice complet avec de multiple bienfaits.


La corde à sauter est une activité sportive à la portée de tous, l'important est de ne pas brûler les étapes et de prendre le temps de progresser.
Pour pratiquer, portez toujours des baskets si possible avec bon amorti, gardez les genoux souples et les mains au niveau de la taille.

  1. Commencez par un échauffement de l'ensemble du corps (n'oubliez pas le haut du corps qui est sollicité lors de l'exercice)
  2. Commencer par faire 10 sauts avec la jambe droite devant (vous savez, on sautait comme ça dans la cour de récré). Puis faire 10 sauts avec la jambe gauche devant. Si tout se passe bien après la 1ere série essayez d'en faire une 2ème puis une 3ème
  3. Lorsque le souffle et la coordination s'améliore, passez à l'étape suivante et sautez à pieds joints
  4. Lorsque vous êtes au top, sautez une jambe après l'autre plus ou moins rapidement selon votre niveau. Levez bien haut les genoux pour éviter de vous prendre les pieds dans la corde
  5. Quand vous maîtriserez tout, amusez-vous à alterner les différents type de sauts pour des entraînements 10 à 20 min.
Et à force d'entraînement, voilà ce qu'on devrait être capable de faire....


Allez on y croit !! Tous à votre corde à sauter héhé :)

Légumes farcis (recette végétarienne)

Voici une délicieuse recette.

Ingrédients :

4 tomates
4 courgettes rondes
2 poivrons
1 aubergine
200 g de riz cru
50 g de pignons
2 belles poignées de raisins secs  
210 g de coulis de tomate
200 g de champignons de Paris 
1 bel oignon 
2 gousses d’ail
1 sachet de thé à la menthe
huile d’olive
sel 
poivre 
herbes de Provence   

 Les étapes :

Laver les légumes.
Enlever la queue de l’aubergine et la couper au deux tiers et ôter la chair. 
Ôter les chapeaux des tomates et des courgettes et les évider. 
Couper les poivrons en deux; débarrasser de leur graines et des filaments.
Cuire le riz en plongeant un sachet de thé dans l’eau de cuisson. 
Mettre les raisins secs à tremper dans un peu d’eau chaude. 
Hacher finement les champignons, l’oignon et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive, y ajouter ce que vous aurez évidé des tomates, courgettes, aubergines, et en faire un coulis, en y ajoutant des herbes de Provences, sel et poivre, laissez réduire. 
Écraser l’ail, ou le hacher finement et ajoutez au coulis. 
Ajouter tous ces ingrédients au riz égoutté, avec les raisins, les pignons. 
Saler et poivrer. 
Remplir les légumes avec cette préparation.
Enfourner à 180° pendant 3/4 d’heure.

Et dégustez !

mardi 23 octobre 2012

Mes béquilles électroniques

Bonjour à tous, j'espère que vous avez passé un bon week-end !

Les français sont de plus en plus accros à tous ces appareils de coaching électronique qui fleurissent sur le marché du bien-être et de l'amincissement.

Cela a commencé il y a quelques années avec les balances à impédance-mètre. Non seulement, celles-ci vous donnent votre taux de masse grasse et d'hydratation mais en plus, elles vous permettent de suivre votre évolution (une lumière verte si vous diminuez, une orange si vous êtes stable et une rouge si vous augmentez).

Il y a également les podomètres, de plus en plus vendus, qui vous permettent de savoir exactement exactement le nombre de pas que vous réalisez dans la journée. Les sportifs utilisent également un cardio-fréquencemètre afin d'optimiser leurs entraînements, sans parler des applications pour smartphone ou des montres GPS grâce auxquelles on peut connaitre sa vitesse, obtenir une cartographie de son parcours et bien entendu visualiser ses progrès.

Pourquoi a-t-on besoin du coaching électronique ?

Nous vivons dans une société très normée, dans laquelle l'apparence et la performance sont de mise. On trouve des catégories pour tout et cela est rassurant de pouvoir se positionner par rapport au reste de la population, être certain de se trouver dans la norme.
Avoir des données chiffrées permet d'apporter des preuves tangibles de nos efforts, que l'on peut ensuite partager avec une communauté d'utilisateurs afin de trouver motivation et soutien.
Ce coaching électronique, nous permet également de nous entraîner de la manière la plus efficace possible et d'obtenir de bons résultats. Par exemple savez-vous que pour perdre de la masse grasse vous devez effectuer un exercice long de faible endurance (ne pas dépasser 75% de sa fréquence cardiaque maximale).

Pourquoi je vous parle de ça ? 

Tout simplement parce qu'en fin de semaine dernière oh malheur, ma balance m'a lâchée !!! Impossible de passer tout le week-end sans balance, du coup je me suis précipitée dans une grande surface pour m'en acheter une autre... 
De la même manière, j'ai du mal à partir courir sans mon cardio et mon tél portable. J'ai besoin de tout quantifier, de tout mesurer. Ça porte un nom ça non ??

Et vous, accro à vos béquilles ?
 

jeudi 18 octobre 2012

Cif vous propose un voyage dans le temps

Je sors un peu du thème habituel, mais il y a une pub qui me tape sur les nerfs en ce moment, celle de Cif Crème. Je sais que j'ai plusieurs métros de retard, mais comme je bosse de chez moi en ce moment, ce spot me poursuit.

Je ne suis pas une féministe acharnée, mais là franchement faut pas pousser mémé dans les orties comme on dit !! 

Pour vous remettre un peu dans le contexte la pub démarre sur une bien triste nouvelle, puisque l'on apprend que le roi d'un royaume lointain est mort... Afin de lui trouver un successeur, un défi est lancé, il faut nettoyer un chaudron super crade ! Jusque là, rien de bien terrible on voit plusieurs hommes passer l'épreuve et échouer et puis soudain tout se corse avec l'arrivée d'un mystérieux chevalier.
Ce chevalier utilise le produit miracle et comme par enchantement le chaudron est propre, mais attention ça ne s'arrête pas là puisque grisé par le succès, ce preux chevalier se met à nettoyer l'ensemble du château. 
C'est la chute de ce spot publicitaire qui porte l'estocade fatale à la femme que je suis ! Ce chevalier en armure n'est pas un homme, mais une femme !!! Il faut dire que lorsque j'ai vu avec quelle habileté elle maniait le chiffon j'ai eu un doute (heum, heum).




Alors, je veux bien comprendre que ceux sont principalement les femmes qui font les courses, nettoient etc, mais quand même pourquoi aller aussi loin dans la caricature ? Je ne suis pas certaine que cela fasse écho chez la fameuse "ménagère de moins de 50 ans", si ?

J'ai l'impression de faire un bond de 50 ans en arrière, vous savez lorsque ce genre de réclame était la norme :


Vous en trouverez plein d'autres ici

La question que je me pose est la suivante, est-ce une simple maladresse de la part de Cif ou bien est-ce intentionnel ? Parce que à défaut d'être subtile, cette publicité fait parler, il suffit pour cela de voir les réactions sur Internet et c'est peut-être bien cela l'objectif de Cif puisque malgré les indignations, la pub est toujours diffusée...

Et vous messieurs, êtes-vous indignés d'être considérés comme incapable de manier le chiffon ?

mercredi 17 octobre 2012

L'obsession de la minceur transmise à nos enfants

Je voulais partager avec vous une anecdote qui nous est arrivée à mon fils et à moi et dont je ne suis pas très fière...

Manque de temps oblige, le matin on se retrouve souvent à se marcher les pieds dans la salle de bain ! Un jour, il m'a vu en train de me peser, une autre fois en train de me mesurer... Évidemment tout cela c'est répété deux ou trois fois.

Quelques jours après, j'aperçois mon petit bonhomme sur la balance en train de regarder son ventre, puis il m'appelle : 
"Maman, tu peux me donner ton truc pour que je me pèse"
donc je vais le voir "mais tu es déjà sur la balance"
"non le truc de toutes les couleurs pour mettre autour de mon ventre"
"ha ok, tu parles du mètre-ruban"

Après lui avoir expliqué qu'il n'a pas besoin de faire ça, qu'il est parfait, il ne comprend puisque moi je le fais, résultat régulièrement il se mesure et se pèse...
J'étais mortifiée... Alors c'est vrai qu'il n'a pas encore la notion des centimètres et des kilos, mais je ne veux pas qu'il mette un pied dans ce cercle vicieux, je suis donc plus discrète dorénavant !

Quand je pense au temps de mon enfance, je me souviens que ma mère était très souvent au régime et complexée. Je ne sais pas si ma grand-mère était dans ce cas, mais une chose est sûre, je suis comme ma mère et je ne veux surtout pas que mon comportement induise de telles choses chez mon enfant !

Tout ça pour dire que l'on accuse très souvent les magasines et autres média de créer des complexes et de propager le culte de la minceur, mais je suis persuadée, que l'environnement immédiat de l'individu est également à prendre en compte.


mardi 16 octobre 2012

Courir pour Les Emplaqués au Semi-Marathon de Paris

Ça y est, je viens de m'inscrire au semi-marathon de Paris qui se déroulera le dimanche 3 mars 2013 !
Je me lance, c'est décidé et comme je trouve que c'est quand même mieux de courir utile, je parcourais les 21 km et quelques sous les couleurs de l'association Les Emplaqués.

Cette association à pour but de sensibiliser au geste du don et de communiquer sur la diversité et l'utilité des différents types de dons.
Pour promouvoir cette cause, Les Emplaqués prennent part à différents évènements sportifs, comme le semi-marathon de Paris ou encore La Parisienne.

 Voilà pour la petite présentation ! En ce qui me concerne, il va falloir que je me choisisse un plan d'entraînement, parce que même si je ne vise pas la grosse performance, je ne voudrais tout de même pas être ridicule, et puis plus on parcourt de km et plus les sponsors versent des fonds :-)

Au fait, merci au blog http://www.malinmaligne.com/ de m'avoir fait découvrir l'association et si vous voulez participer au semi et soutenir Les Emplaqués, voici la démarche à suivre :

Date : 15 octobre 2012 12:43
Objet : Ouverture des inscriptions pour le Semi Marathon de Paris 2013 avec les Emplaqués !
À : : contact@lesemplaques.com

Bonjour !

Les inscriptions au Semi Marathon de Paris 2013, qui aura lieu le dimanche 3 mars, sont maintenant ouvertes !

Pour t’inscrire, et courir sous les couleurs des Emplaqués :

1. Inscris-toi tout d’abord sur le site du Semi Marathon de Paris : www.semideparis.com/2013 (en précisant si possible « Les Emplaqués » dans la case « Club ») ;

2. Confirme ensuite ton inscription sous les couleurs des Emplaqués en remplissant le formulaire sur le site des Emplaqués : http://www.lesemplaques.com/association,inscription,evenement.php
En courant sous les couleurs des Emplaqués lors du prochain Semi Marathon de Paris, tu participes à :
- Sensibiliser à la leucémie et aux dons de plaquettes, plasma et sang total, et à
- Soutenir des projets de recherche sur la leucémie et d’amélioration de la qualité de vie à l’hôpital, au travers de fonds reversés par nos sponsors en fonction du nombre de kilomètres que tu parcours !
 
Chaque jour, 10,000 dons sont nécessaires pour permettre aux malades, et en particulier aux enfants atteints de leucémie, de continuer à combattre et espérer une guérison.

A très bientôt !

L’équipe des Emplaqués

Les Emplaqués : sensibilisation à la leucémie et aux dons de plaquettes, plasma et sang total au travers d’événements sportifs
www.lesemplaques.com
contact@lesemplaques.com


 


 

lundi 15 octobre 2012

La Zumba peut-elle conduire à la prison ?


Je ne sais pas si vous avez fait attention, mais cela fait quelques temps que je vois des articles défilés, au sujet de certains professeurs de Zumba qui seraient dans l'illégalité...

Je ne vais pas vous demander si vous connaissez la Zumba, il y a peu de chance que vous me répondiez non, mais bon, un rappel ne fait pas de mal...
Selon la légende (oui, oui, je dis légende parce que je trouve cette histoire trop bien ficelée), la Zumba fut créée par Beto Perez, professeur de fitness colombien. Alors qu'il se trouve face à ses élèves pour leur dispenser son cours, il se rend compte qu'il a oublié sa musique... Du coup, il prend les musiques qu'il a dans son sac et improvise un cours avec des chorégraphies endiablées sur des rythmes latinos.
Devant le succès de cette formule, Alberto Perlman et Alberto Alghion se joignent à Beto Perez en 1999 pour créer la marque Zumba®.

Revenons-en à nos instructeurs Zumba et/ou fitness !

Il y a deux cas de figure :

- la première : des profs de sport, de danse, de fitness ne peuvent enseigner la Zumba qui est une marque déposée, sans avoir suivi la formation officielle, cela peut se comprendre. 
En revanche, ce qui est limite, c'est ceci : "Zumba Fitness prend la formation de ses instructeurs licenciés et l’application légale de ses marques commerciales très au sérieux, et nous apprécions votre aide dans ce domaine. Si vous souhaitez vous assurer qu’un instructeur est bien autorisé à donner des cours de Zumba®, saisissez simplement son nom pour vérifier sa présence dans la liste. Si le nom n’apparaît pas dans la liste, cela signifie que la licence de cet instructeur a expiré, ou que cette personne propose des cours de manière illégale. Si vous voulez signaler une salle de sport ou un instructeur illégal, ou dont la licence a expiré, CLIQUEZ ICI et choisissez la rubrique « Conformité légale ». Ce portail ne doit être utilisé que pour trouver des instructeurs Zumba® certifiés afin d’enseigner des cours ou de participer à des cours Zumba®. Si nous découvrons que vous utilisez ce portail à d’autres fins que pour les programmes Zumba® fitness, Zumba Fitness se réserve tous les droits, y compris le droit de bloquer votre accès à notre domaine ou à ce portail."

-la seconde : n'importe qui peut suivre une formation pour devenir professeur de Zumba, or en France on ne s'improvise pas instructeur sportif, il faut des diplômes... Pour être tout à fait honnête, voici ce qui apparaît dans le footer du site : "ZUMBA© est une fête de fitness, un art de vivre. L’accès à l’enseignement de la ZUMBA© est par essence libre. Il n’est pas nécessaire d’être titulaire de diplômes, titres et autres certificats à caractère professionnel pour participer à un cours de formation des instructeurs de ZUMBA©. Toutefois, ZUMBA© rappelle aux participants souhaitant enseigner la ZUMBA© contre rémunération : 1. Relève de la responsabilité de chaque participant de s’informer des diplômes, titres et autres certificats à caractère professionnel permettant d’enseigner la ZUMBA© ; 2. En devenant instructeur ZUMBA© à l’issue de la formation et de l’octroi de la licence ZUMBA©, chaque participant déclare se conformer aux lois et règlements en vigueur en France relatifs à l’encadrement des activités physiques ou sportives (et principalement aux articles L.212-1 et suivants du Code du Sport)".
Le mieux aurait peut-être été de mettre en pré-requis le fait d'être prof de sport... Non ?

Quoiqu'il en soit, la Zumba est une belle réussite et une entreprise qui marche ! Si vous souhaitez devenir instructeur, sachez qu'il vous en coûtera au minimum 275 € environ. Afin d'avoir accès au aux nouvelles choré et musiques, un abonnement est bien entendu conseillé ;-).

La Belle au Bois Dormant

Bonjour, 

hier je suis allée au Palais des Congrès de Paris pour voir La Belle au Bois Dormant, représentation donnée par le Bolchoï de Minsk.

Tout d'abord la salle :

Le Palais des Congrès de Paris est une très grande salle, qui permet d'avoir une bonne vue de la scène, quelque soit son emplacement. Hier, j'avais la chance d'être au tout premier rang. Le côté positif, est que l'on peut vraiment apprécier le jeu d'acteur des danseurs, l'inconvénient est que lorsque l'on est pas très grande il est plus difficile de voir le travail des pieds à moins de se tenir super droite :)

Le public :

Je suis partagée ! 
Le public était très familial, beaucoup d'enfants, notamment de petites filles âgées de 6 à 8 ans qui ont apprécié le premier acte. Pas de doute à ce sujet, je peux vous dire que durant l'entracte ça dansait dans tous les sens et c'était plutôt mignon. Le souci est apparu lors du troisième acte, on a bien senti que c'était trop long pour les enfants. Ça soupirait et on entendait : "maman c'est bientôt fini ?"...
J'ai également trouvé le public peut attentif et bavard, ce qui est embêtant, j'ai horreur de ça, ça m'empêche de me plonger vraiment dans le spectacle. En revanche, on ne peut pas dire que le public n'ait pas aimé, je n'ai entendu que des commentaires positifs ...

Le Ballet :

La Belle au Bois Dormant que j'ai vu était la version chorégraphiée par Marius Petipa, sur une musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Techniquement, les danseurs étaient bons (de mon point de vue d'amatrice pas vraiment éclairée). J'ai apprécié les costumes et décors, même si d'aucun peut les trouver kitsch car plein de strass et de style "Louis XIV", mais j'ai trouvé qu'il permettait de plonger plus facilement dans cet univers de conte de fée !
Dans l'ensemble les danseurs étaient expressifs, si ce n'est la Fée Lilas, dont j'ai trouvé le visage figé (excepté à la fin de la représentation) et une autre fée qui ressemblait à une poupée Barbie (vous voyez ce que je veux, le sourire ultra bright, les joues un peut trop rouges et le regard fixe ?).

La bande-son était de qualité et rendait justice à la magnifique œuvre de Tchaïkovski, et heureusement, car les changements de tableaux étaient parfois un peu long.

Dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ce spectacle, j'ai passé un bon moment et je n'ai qu'une envie, c'est de retourné voir un ballet ! Le Don Quichotte de l'Opéra de Paris ou Esmeralda par le Ballet du Kremlin.

Je partage avec vous un passage du pas de deux que j'aime beaucoup :




jeudi 11 octobre 2012

La dysmorphophobie

Bonjour à tous, voilà un moment que j'ai déserté mon blog, mais je suis sur un autre projet qui me prend pas mal de temps ... En tout cas toujours sur le programme minceur Lebootcamp et toujours du sport, même si je n'ai plus le temps d'en faire tous les jours ;)

Aujourd'hui je voulais vous parler de la dysmorphophobie, qui est un mal que vous connaissez peut-être ?

La dysmorphophobie kesako ?

Selon Wikipédia, c'est la crainte obsédante d'être laid ou mal-formé.
Cette obsession que l'on porte sur un défaut réel ou supposé de son corps engendre un véritable mal-être. La personne souffrant de cette véritable maladie est persuadée que tout le monde focalise sur cette partie du corps qui le gêne tant.

Les origines de la dysmorphophobie

Il est difficile de déterminer LA cause de cette maladie. D'une part, parce qu'elle n'est pas très connue : quand une personne observe de manière obsessionnelle son nez il est rare qu'elle se dise "oh, oh, ne serais-je pas dysmorphophobe moi ? Il faudrait que je consulte!", et d'autre part, parce que les sources de cette maladie sont souvent multiples.

Cependant, même si les causes de la dysmorphophobie sont encore confuses, les thérapeutes affirment qu’elle est due à une diminution importante de l’estime de soi rendant la personne incapable de se sentir belle et attirante. La dysmorphophobie touche en majeure partie les adolescents et entraîne des troubles comportementaux comme la dépression, la timidité ou l’anorexie mentale. La meilleure façon de soigner ce trouble comme tous les autres est de consulter un spécialiste et de suivre une psychothérapie.

Les défauts physiques qui nous empoisonnent la vie ne sont pas forcément des symptômes de dysmorphophobie, mais ils peuvent tout de même nous faire souffrir... Je sais que ce n'est pas facile à faire, mais pourquoi ne pas se concentrer sur nos avantages et nos points forts ? Par exemple au lieu de vous focaliser sur votre cellulite, pourquoi n'êtes vous pas fière de l'harmonie de votre silhouette ?
Vous êtes ronde ? Généralement vous avez l'avantage d'avoir une belle poitrine !
Vous avez un grand nez ? Attirez plutôt le regard vers vos yeux, votre bouche ! Il existe une multitude de petits stratagèmes qui vous permettront de mettre de côté vos complexes et de croquer la vie !

J'allais oublier, une dernière astuce que j'avais lu dans un magasine il y a longtemps, pour pouvoir juger de la beauté de notre apparence globale sans que notre regard reste bloquer sur nos défaut. Jugez de votre silhouette en utilisant la technique des ombres chinoises :-) !






mardi 2 octobre 2012

22ème jour du programme minceur LeBootCamp

Bonjour,

pas de sport en ce 22ème jour de programme, je n'en ai tout simplement pas eu envie !

Petit déjeuner :
jus de citron
thé
1 galette de sarrasin + confiture de fraises
pamplemousse

Déjeuner :
1CS de purée maison
salade de carottes et raisins secs
1/2 avocat
1 yaourt soja

Goûter :
1 banane
10 amandes

Diner :
salade de carottes
1 tranche de pain complet
1 tranche de cake
1 pomme

La cuisine idéale

Voici un petit topo de la cuisine idéale LeBootCamp !

  • Pas de sel directement posé sur la table. Le fait d'avoir le sel à notre portée, nous incite à manger plus salé
  • votre touche de déco : l'objectif est de rendre le lieu de prise de repas le plus agréable possible
  • des sièges confortables pour prendre le temps de manger, de parler et donc de mettre plus de 20 min pour finir son repas dans la convivialité.
  • Eviter le micro-onde. Celui-ci détruit à grande vitesse les antioxydants et les minéraux. A la place, privilégiez le four ;)
  • les sucreries et autres tentations doivent être placées à l'abri des regards, dans des placards, en hauteur. Prendre une chaise pour les atteindre est dans 70% des cas dissuasif.
  • Si vous pouvez, n'hésitez pas à acquérir une centrifugeuse qui vous permettra de faire des jus de fruits frais, et de faire le plein d'antioxydants pour une peau rayonnante et retrouver une belle énergie
  • la corbeille de fruits stratégiquement posée au milieu de la cuisine ou répartie dans plusieurs petites bannières disséminées dans toute la cuisine. Quand on a faim nos yeux tombent immédiatement sur les fruits et on est moins tenté par les sucreries.
  • Le blender permet de réaliser des smoothies et milkshakes selon vos envies.
  • Le presse-agrumes
  • de la vapeur et des grillades. Grâce aux plaques de cuisson et au cuit-vapeur, pour éviter le trop plein de graisses de cuisson.
  • Des épices à foison. Pour relever et parfumer les aliments.
  • Pas d’appareils générant de la chaleur à proximité du réfrigérateur, car cela risquerait de l'abimer à la longue.
  • Pas de plats chauds : quand vous cuisinez et que vous souhaitez conserver des restes, attendez que le plat soit froid et choisissez un emballage hermétique.

lundi 1 octobre 2012

Une campagne visant à lutter contre l’obésité a déclenché une polémique aux USA

Actuellement une campagne visant la lutte contre l'obésité fait actuellement polémique aux Etats-Unis.

Voici le contexte : cette campagne est composée de 2 spots. 

Dans le premier, on voit une mère faire des courses accompagnée de sa fille. Tout comme sa mère, cette petite fille remplit son caddie de quantité de nourriture trop grasse et/ou trop sucrée. Sa mère se retourne et se rend compte de l'impact que son comportement a sur son enfant. Un slogan apparaît alors : "Aujourd'hui est le jour où nous devons donner le bon exemple à nos enfants".


Dans le second spot, on découvre deux ados dans un fast-food. Ces derniers se lancent dans une joute verbale afin de déterminer lequel de leurs pères mangent le plus. Soudain, le père d'un des deux enfants arrive avec un plateau archi-plein et entend son fis dire "quand je serai grand, je mangerai deux fois plus!"

 

 Je ne sais pas vous, mais lorsque j'ai vu l'article j'ai chercher d'où pouvait provenir la polémique ?

Il semblerait que plusieurs facteurs soit à prendre en compte :

La liberté avant tout : les américains semblent de farouches défenseurs de leur liberté et du droit qu'ils ont à disposer d'eux-même. Ces spots leur paraissent donc intrusifs, ils ont le droit de consommer comme il l'entendent.

Une campagne qui culpabilise : les causes de l'obésité sont multiples et mettre en avant une potentielle irresponsabilité des parents, c'est nier les autres causes (génétiques, les aliments les moins chers sont souvent les moins sains, stress, psychologiques, ...). 

Le Dr Marc Manley, vice-président de Blue Cross et directeur éxécutif de la branche de prévention de l'organisme, l'aspect culpabilisant était une nécessité : "Ce qui m'a convaincu, c'est une étude qui a démontré que la génération actuelle d'enfants [dans le Minnesota] aura une espérance de vie plus courte que celle de leurs parents. C'est la première fois qu'on prévoit un tel phénomène aux Etats-Unis, et l'obésité en est la principale cause", explique-t-il à The Atlantic

Mais qu’en pensent les gens ciblés par cette campagne ? Lindy West explique pour Jezebel combien elle a détesté ces deux spots qui lui « ont donné envie de mourir ». Elle compare également son passé de petite fille ronde mais heureuse à celui des enfants obèses actuels :
« Je ne peux même pas imaginer être la même enfant en 2012 – devoir faire face à la tristesse et à la honte et les tuniques (TELLEMENT DE TUNIQUES), en plus de la douleur de savoir que le gouvernement pense officiellement que tu es une épidémie. Tu es un « problème » qui doit être « résolu ». »

Une campagne qui stigmatise : encore une fois la personne obèse ou en surpoids est stigmatisée, elle mange trop, achète mal, donne le mauvais exemple.
Une véritable « généralisation » pour Lindy West, qui n’en peut plus d’avoir à se justifier d’être en surpoids avec une alimentation équilibrée.
« Je sais que personne ne va me croire. Qu’importe. Mais comme, apparemment, ce n’est pas quelque chose d’évident même pour les professionnels de la santé qui produisent des spots de campagne en série, je ne mange pas de putain de barres de chocolat ni de seau de crème glacée. »
Le surpoids et l’obésité sont des points importants aux États-Unis : le souci, c’est que certaines des personnes ciblées par cette campagne ont eu l’impression qu’on leur fait de plus en plus comprendre que le problème, c’est eux. Avec la prise de conscience du gouvernement et la campagne Let’s Move lancée par Michelle Obama, ce genre d’initiatives risque d’être de plus en plus fréquent.  Mais un juste milieu doit être trouvé entre la volonté de faire opérer une prise de conscience sans pour autant blesser et faire culpabiliser les personnes concernées.


(source : Mademoizelle.com)